Science vs. Mosquitoes
Claudia Makhanko-Tang
Robert Alexander McMath Secondary
Floor Location : M 092 F

Dans les derniers années, il y avait une émergence d’une nouvelle technologie révolutionnaire, qui nous permet de modifier presque n’importe quel gène dans les organismes sexuellement reproductif. Cette système s’appelle CRISPR/Cas9, et il ouvre les possibilités pour trouver les remèdes pour le cancer et le Sida, changer entièrement des espèces d’animaux, et éliminer les maladies comme le Zika et le paludisme. L’ADN trouvé dans les choses vivants continent le code pour chaque trait de l’organisme. Il y'a des milles des gènes dans les organismes, et au passé c’était très difficile de faire des changements très précis dans un génome. Cette technologie rend la modification génétique extrêmement rapide, moins cher et plus facile. CRISPR/Cas9 est un système adapté du système immunitaire bactérien que les scientifiques ont hacké pour trouver et couper des gènes avec d’immense précision en insérant des pièces d’ARN désirés dans le système. Avant, modifier des gènes couterait des milles de dollars et de semaines pour compléter, mais maintenant ça pourrait couter une centaine de dollars et quelques heures (pour des petites changements). Dans ce projet on va voir spécifiquement comment les systèmes comme CRISPR/Cas9 et les “gene drives” peuvent êtres utiliser pour modifier les moustique Anopheles et éliminer le paludisme. Le paludisme tue une personne chaque 30 secondes, et la science pourrait empêcher cela. En combinant la technologie CRISPR/Cas9 avec des “gene drives”, qui sont des systèmes génétiques naturels qui donne un gène la chance d’entrer en 99% de progéniture au lieu du 50% normale, nous pouvons propager un changement dans les gènes qui empêche la transmission du parasite du paludisme, le Plasmodium, une des maladies les plus fatales historiquement au monde.